La RAAF transmet de nouvelles instructions sur les ovnis


La RAAF (Royal Australien Air Force) a publié de nouvelles instructions, expliquant que les témoins d’ovnis devaient s’adresser à des structures ufologiques spécialisées.
 
Alors qu’autrefois la RAAF pouvait être contactée pour enquêter sur les rapports d'objets volants non identifiés (OVNI), qualifiés aussi d’UAS ("unusual aerial sightings" ou "inhabituelles observations aériennes"), la RAAF propose à présent aux témoins de directement contacter des organisations ufologiques privés.


Les instructions de la RAAF et du ministère de la Défense concernant les UAS, publiées sur leur site Web de la défense, sont que leur fonction relatives aux enquêtes sur les ovnis a officiellement pris fin en 1996.
 


« Les dossiers des scientifiques suggèrent que jusqu’à présent il n'y avait pas de raison pour la Royal Australien Air Force de continuer à consacrer des ressources à l'enregistrement et l'instruction des cas d’ovnis », selon un document.


La RAAF vient donc de transmettre de nouvelles instructions à ces agents présents sur des bases aériennes telles que Richmond.
 
« Ceux qui souhaiteront signaler une UAS au personnel de la RAAF seront invités à contacter une organisation civile de recherche sur le phénomène ovni, » d’après un document en date de juillet 2015. On y trouve une liste des organisations ufologiques connues.
 
Ils expliquent néanmoins que les cas de brulures d’avions et d’observations de débris spatiaux devaient être transmis à la police ou les autorités d'aviation civile.