La NSA répond avoir perdu des documents originaux sur les ovnis



Publié le 15/09/2014


Le chercheur sur les ovnis John Greenewald a déposé une pétition pour obtenir la déclassification par la National Security Agency (NSA) des fichiers liés aux ovnis. Cela concerne des publications en date des années 90.
 
Suite à leur déclassification après une bataille juridique, la plupart des informations furent modifiées. Beaucoup d’entre elles ont été noircies ou marquées de blanc. La NSA a néanmoins récemment fait savoir à Greenewald qu'ils ne retrouvaient pas un seul des cent originaux au sujet des ovnis.
 
Greenewald a reçu cette information en réponse à une « demande de révision d'une déclassification obligatoire » (MDR) des dossiers d'ovnis de la NSA. 




La « demande de révision de déclassification obligatoire » exige que l'agence réexamine les documents retouchés et précédemment publiés. Ce même processus a été utilisé pour révéler l’an dernier la mention de « zone 51 » dans les documents de la CIA.
 
La MDR a été réalisé sur la base de « l’affidavit Yeates » lié à une demande en date de 1980 auprès de la NSA, au sujet de la déclassification de documents liés aux ovnis.
 
Voici la réponse de la NSA : « À l'exception du document ci-joint, nous ne retrouvons ni les copies non retouchées, ni les documents originaux, sauf ceux qui ont été précédemment examinés et accessibles au public. »


 
Rappelons qu’à la fin des années 70, la Citizens Against UFO Secrecy (CAUS), dirigée par l'avocat Peter Gersten, a cherché à obtenir des fichiers sur les ovnis, de plusieurs organismes gouvernementaux, rendus publics grâce au Freedom of Information Act (FOIA). Suite au refus de la NSA de rendre publics leurs fichiers, la CAUS les a poursuivis en justice.
 
La NSA possédait une quantité importante de fichiers sur les ovnis, non pas du fait qu’ils enquêtaient sur ce sujet, mais parce qu'ils surveillaient les communications dans le monde entier.
 
Ces fichiers sont appelés « COMINT » ou en français « renseignements d'origine électromagnétiques ».




Parmi cette grande quantité de données, il existait des centaines de fichiers faisant référence aux ovnis.
 
L'affidavit « Yeates » a été initialement déposé par la National Security Agency (NSA) en 1980 lors d’un procès. Le document est en grande partie déclassifié et certaines parties furent découpées, sous prétexte de protéger les noms des employés et de préserver des technologies sensibles de la NSA…
 
Une lecture du document donne un aperçu de la façon dont une agence telle que la NSA s'est emparée du phénomène OVNI.
 
Rappelons que le document de 1980 explique qu'un total de 239 documents liés aux ovnis se trouvaient dans les archives de la NSA, et que 79 d’entre eux émanaient d'autres organismes gouvernementaux.
 
Finalement, en 1997, en raison des lois rendant plus difficile la classification des fichiers durant plus de 25 ans, la NSA a publié « l’affidavit Yeates » avec moins de termes expurgés, et 156 documents au sujet des ovnis.

Tous les documents publiés par la NSA en réponses aux demandes reçues à propos des ovnis.