La CIA reconnait la Zone 51

Publié le 16/08/2013

La CIA a déclassifié le jeudi 15 aout un document sur son avion-espion U-2 dans lequel figurent plusieurs références au lieu où l'avion a effectué ses premiers essais, en l'occurence la Zone 51.

Ces documents ont été publiés en réponse à la demande de Jeffrey T. Richelson, de l'association Archive de la sécurité nationale, au nom du Freedom of Information Act, la loi pour la liberté d'information. Comme le souligne CNN, le secret de la base n'était pas très bien gardé. Une simple recherche sur Google Maps permet de la localiser.

Néanmoins aucune mention relative aux "ovnis" et aux "extraterrestres" n'existe dans les 400 pages de ce rapport.

Jeffrey T. Richelson y voit une ouverture de la part du gouvernement avec de nouvelles révélations prochainement.


Un secret de polichinelle !


La communauté ufologique déclare depuis plusieurs décennies que des avions tels que le furtif F117, l'avion-espion U2, le SR71 ou le A12 ont été conçus et testés dans la Zone 51. Les sources proviennent principalement d’anciens militaires ou scientifiques poches de certains ufologues américains. Et ce n’est qu’aujourd’hui que les médias se réveillent en effectuant des rapprochements complètement absurdes et réducteurs qui consistent à assimiler ces aéronefs à ce que nous penserions être des engins d’origine extraterrestre. Comme si nous étions des abrutis à ce point ! 

Jusque aujourd’hui, ni l'US Air Force, ni le département de la défense n'opérait et ne possédait d'installation sous le nom de Zone 51 ". La base n'apparaît sur aucune carte officielle du gouvernement américain.

La société EG&G travailleraient depuis 50 ans avec le gouvernement américain sur la Zone 51 sans aucune surveillance du Congrès dont les pouvoirs seraient restreints lorsqu'il s'agirait d'évoquer cet endroit classé confidentielle.

Rappelons que comme dans toutes nos « démocraties », les budgets sont votés par le parlement qui se trouve être le congrès aux USA. La part consacrée à la Défense étant de plus en plus contestée par l’opinion américaine, le gouvernement a souvent eu recours à de puissantes entreprises privées qu’on appelle le complexe militaro-industriel et qui possèdent de gigantesques moyens financiers et de recherche.

Ainsi, l’État leur offre des dispositions spéciales afin de mener à bien leurs missions et effectuer des tests dans la Zone 51 par exemple. De nombreux prototypes sont ainsi nés en collaboration entre ces entreprises (souvent dirigés par des anciens gouvernementaux ou militaires reconvertis dans les affaires).

Le gouvernement a-t-il anticipé une éventuelle fuite de la part de Snowden, après la divulgation du Projet Prism ?

Les médias sont étrangement tous d'accord !


On a l'impression qu'absolument tous les médias dits conventionnelles ont copié/coller le même article jusqu'au titre même : "Les ovnis de la Zone 51 n'étaient que des avions-espions". Il faut à tout prix "pondre" un article pour livrer l'information en direct comme les autres ! 
Où serait passé l'esprit critique ?

Je n'attribuerai guère ceci à une grande manipulation ou autre mais plus à une incompétence que l'on observe au niveau du traitement de certaines informations dites "insolites". Comme lorsque nous dénoncions à l'époque les systèmes d'écoutes américains tels que "ECHELLON" ou dans un autre domaine "HAARP", et que nous étions assimilés à des farfelus.

Un plan de la base est même disponible dans ces documents