La catégorie des triangles sombres à trois feux (Type TS3F)


Un dossier signé Daniel Robin www.lesconfins.com et publié sur Ovnis-Direct le 14/01/2014

Parmi les formes de triangles volants les plus courantes, nous avons la catégorie que j’ai appelé : les triangles sombres à trois feux. Ces triangles offrent des caractéristiques générales assez simples : un triangle sombre avec trois feux à chaque angle. Comme ceci :

Dans cette catégorie (désignation : Type TS3F), il existe des variantes qui concernent la forme et les proportions du triangle ainsi que la grosseur des feux. J’ai aussi personnellement enquêté sur un cas où le triangle n’avait qu’un seul feu (à l’avant ?). En ce qui concerne cette enquête voir notre Dossier Ovni N°50 - « UN TRIANGLE AU MILIEU DE LA VILLE » LE CAS N… KARNIK, à l’adresse suivante : http://www.lesconfins.com/observationtriangle01.pdf
L’angle au sommet (« sommet » : ce que nous désignons ainsi par convention) des structures est variable (droit, aigu, obtus), et nous pouvons rencontrer les formes suivantes :


Le cas le plus simple pour illustrer cette catégorie et sur lequel nous avons enquêté personnellement est l’observation du 5 juin 2013 à Lyon.
Vous trouverez tous les détails de ce cas (notre dossier : « Un triangle noir au-dessus des toits ») sur lesconfins.com.
Ci-dessous, la reconstitution de l’observation avec le triangle sombre évoluant à basse altitude au-dessus des toits d’un quartier de Lyon.

Ci-dessus : reconstitution de l’observation faite par André, le 5 juin 2013.

Une variante du Type TS3F, est le triangle allongé avec un angle aigu à son sommet. Rappelons qu’en géométrie un angle aigu est un angle saillant inférieur à l’angle droit, autrement dit un angle dont la mesure en degrés est comprise entre 0° et 90°. Un angle saillant supérieur à l’angle droit est dit obtus. Il est difficile d’apprécier correctement les dimensions de telles structures. Généralement, les témoins disent que la base des triangles dépasse la dizaine de mètres. La hauteur la plus grande est égale à au moins trois fois la base. Rappelons qu’on appelle hauteur d’un triangle chacune des trois droites passant par un sommet du triangle et perpendiculaire au côté opposé à ce sommet. Silencieuses, les structures se confondent parfois avec le ciel nocturne, et s’il n’y avait pas les trois feux elles pourraient passer inaperçues. Dans quelques cas, des sortes de « trous noirs » ont été observés au centre des triangles. Nous ignorons bien évidemment, la fonction réelle des feux et des « trous noirs ». Sont-ils des systèmes de propulsion ou de sustentation ? Servent-ils à éclairer, à sonder, ou à analyser l’environnement ? Au stade où en sont nos connaissances sur ces engins, nous ne pouvons émettre que des hypothèses. Ci-dessous, deux exemples de triangles allongés avec un angle aigu au sommet :

Ci-dessus : quatre cas d’observations de triangles de Type TS3F avec trois feux à chaque angle de très petite taille et un sommet formant un angle aigu. Dans de nombreux cas, la luminosité des feux ressemble à celle des étoiles en arrière fond. La masse sombre porteuse est souvent de proportion respectable (plusieurs dizaines de mètres de long). Quelques fois, un « trou noir » occupe le centre du triangle.

Le témoignage de Madame « M-HR » (cette personne souhaite garder l’anonymat)


« Bonjour Monsieur,

Suite à votre appel téléphonique, je confirme mon propos à savoir que la dernière semaine de juin, en soirée - je situerai cela le jeudi 27 ou le vendredi 28 (je n’ai pas noté sur l’instant) - il était entre 22h30 / 23h00.
J’étais à ma fenêtre, Lyon 4ème arrondissement (Quartier Croix-Rousse), au 3ème étage de mon immeuble, vu relativement dégagée au sud permettant d’apercevoir la pointe de Fourvière. Je m’apprêtais à fermer des volets quand j’ai vu apparaître venant de cette direction de Fourvière ce que j’ai pris pour un avion. Il m’est possible d’en voir régulièrement mais pas en ce sens (se dirigeant vers mon immeuble). J’étais étonnée car la lumière me semblait plus importante qu’à l’accoutumée (quand il s’agit d’avions en soirée ce sont des points clignotants), je pensais donc voir un avion assez bas.

Curieuse, je me disais que j’aurais l’occasion d’en voir de manière un peu plus précise « par en dessous », vu qu’il arrivait sur moi en somme. Le vol était constant. Je n’ai pas vu d’arrêt, pas de modification de trajectoire. Ni excessivement rapide, ni très lent. Quand il est arrivé au-dessus de l’immeuble, je me suis penchée pour tenter de le suivre des yeux car il passait au-dessus du toit de mon immeuble (direction Caluire) et j’ai vu qu’il s’agissait de 3 lumières en triangle. Le triangle était une masse solide, sombre, sûrement métallique. Je veux dire en cela qu’il y avait un contour sombre et les lumières étaient comme « tenues » par ce support. Il y avait donc parfait équilibre entre elles. Je n’ai pu apercevoir le contour que par l’éclairage des lumières (puisqu’à cette heure-ci le soleil n’était plus là pour voir les choses de façon plus précise).
Il m’a semblé entendre un bourdonnement. Mais pour le bruit attribué spécifiquement au phénomène, j’ai un doute rétrospectivement. C’était peut-être une climatisation voisine.
Mon idée sur l’instant fut qu’il était assez inquiétant qu’on laisse voler des appareils si bas le soir sur la ville. Je n’ai pu suivre cette chose car mon appartement n’est pas traversant. Sinon, j’aurais sans doute eu la curiosité de le suivre un temps. Je songeais qu’il avait peut-être un souci pour ne pas être plus haut.

Je n’ai fait le rapprochement avec un phénomène aérien non expliqué que la semaine suivante, en voyant dans la presse un cliché fait ressemblant beaucoup à ce que j’avais vu (référence à l’article publié le 1er juillet 2013 dans Le Progrès de Lyon). Je regrette de ne pas avoir été plus attentive et de ne pas avoir eu le temps de faire une photo. Je suis formelle, il ne pouvait pas s’agir de lanternes thaïlandaises. J’ai plutôt pensé, en le voyant, à un appareil inconnu. Cordialement, M-HR ». Ci-dessous : reconstitution de l’ovni triangulaire observé par Mme M-HR :


Ci-dessus : un ovni triangulaire observé dans le Kentucky (USA) en avril 2002 (reconstitution).

Récit du témoin (traduction de l’américain) : « En avril 2002, mon épouse et moi avons noté que nous avons pensé être un projecteur d’un avion éloigné de plusieurs milles loin de la route et nous en étions convaincus. J’ai dit à mon épouse que j’ai pensé que la lumière pouvait être près de notre maison dans Ewing, KY. Elle a demandé ce que j’ai pensé que cela était et j’ai dit probablement un hélicoptère. Ils pourraient rechercher un fugitif le long du chemin de fer. Quand nous sommes arrivés à notre maison, à l’extrémité de notre terrain il y avait un triangle noir avec trois lumières à chaque angle faiblement allumées. Le triangle n’a fait aucun bruit et était juste à peine visible au-dessus des arbres. Le triangle s’est déplacé très lentement ainsi sa capacité de maintenir l’altitude n’était pas due à l’aérodynamique. Le jour suivant, mon fils et moi avons pris ces photographies et nous avons ajouté un croquis noir représentant le triangle correspondant à ce que nous avions vu. Je pense que ce n’est pas d’origine extraterrestre, mais très probablement un avion secret. - Tom H. ».

Ci-dessus : cliché montrant un ovni en forme de triangle parfaitement équilatéral. L’engin a été photographié le 25 juin 2012 à 20h30, au-dessus de la ville de San Francisco en Californie. D’après le témoin oculaire de la scène, l’engin se déplaçait dans un silence total (Source Mufon).