Incident grave à la centrale du Blayais, survolée en octobre dernier par des ovnis



Le média Sud-Ouest rapporte que 118 employés de la centrale nucléaire du Blayais ont été évacués, le mercredi 17 juin en fin de journée, du bâtiment, réacteur n°4.
 
Les mesures du taux de radioactivité ont dépassé le seuil normalement autorisé.
 
Les personnels de la centrale ont été médicalement contrôlés avant de pouvoir rentrer chez eux.
 
Le niveau de radioactivité était revenu à la normale le soir même dans le bâtiment réacteur et l'accès a été de nouveau autorisé vers 20h50.
 
Sud-Ouest explique qu’il s’agirait d’une défaillance dans le confinement de ce chantier, avec un arrêt de la ventilation qui permet de maintenir le sas en dépression, qui a provoqué l'augmentation du taux de particules radioactives dans l'air ambiant.
 
Rappelons que cette centrale nucléaire Blayais, au même titre que les autres, a fait l’objet d’inquiétants survols de drones durant le mois d’octobre 2014 au point de faire la couverture de nombreux médias et journaux télévisés français, et sans que personne ne puisse identifier les auteurs de ces actes.


Mardi 20 janvier, lors de la présentation des résultats 2014 et des perspectives de la centrale nucléaire du Blayais, le directeur Pascal Pezzani est revenu brièvement sur l'affaire des drones.
 
Suite à la question de Sud-Ouest à un élu sur l'affaire des drones, le directeur a rétorqué : « Ici, on n'a pas vu de drone. On a vu un ovni et il n'y a eu aucun impact sur la sûreté de nos sites. Notre position est claire, lorsqu'il y a survol du site nous portons plainte et on communique. »
 
Ces manœuvres, extrêmement bien coordonnées, n’ont-elles pas eu pour objectif de nous faire prendre conscience du danger que court notre environnement terrestre ? Nous prévient-on d’un danger imminent ? Nous sensibilise-t-on quant au niveau de sécurité de nos centrales ?

Beaucoup de spécialistes sur la question des Ovnis se rejoignent sur le rapport entre les ovnis et les installations militaires ou nucléaires. Ces lieux stratégiques et sensibles seraient surveillés par des ovnis et cela s'est notamment intensifié depuis que l'homme a découvert l'atome dans les années 40.