Il s'est passé quelque chose à bord de l’ISS…


Publié le 14/01/2015

Comme le rapporte le DailyMail, le mercredi 14 janvier, les six astronautes de la Station spatiale internationale se sont précipités pour s’abriter dans le segment russe après une alerte de sécurité.

L'équipage a enfilé des masques d'urgence aux alentours de 4 heures et la trappe de fermeture de la partie américaine a été immédiatement activée dans le but d'isoler ce secteur.

Alors que l'agence spatiale russe a évoqué l’explication de la fuite d'ammoniac, la NASA affirme quant à elle ne posséder aucune donnés fiable qui confirmait cette hypothèse, et que l’équipage était en sécurité.


L'ammoniac est utilisé dans les systèmes de refroidissement et de chauffage.
 
« Les contrôleurs de vol de l'ISS ne savent pas si l'alarme a été déclenchée par un pic de pression, un capteur défectueux ou un problème informatique », a précisé la NASA sur son compte Twitter.



Comme l’affirme le site du Monde, un représentant du centre de contrôle russe avait précisé aux agences de presse russes que la substance en question était de l'ammoniac, un gaz incolore qui brûle les yeux et les poumons. Réparer la fuite pourrait, selon lui, nécessiter une sortie dans l'espace, mais pas l'évacuation de l'équipage.
 
Le responsable de l'industrie spatiale russe, Maxime Matiouchine, a affirmé que ses homologues de la NASA étaient mobilisés pour résoudre le problème. Cet incident pourrait entre autres retarder le retour sur terre de la capsule Dragon de SpaceX qui avait ravitaillé la station plus tôt cette semaine.