Hypothèse des phénomènes naturels


Le premier réflexe que doit avoir tout enquêteur confronté à un témoignage d'ovni, est d'essayer, dans un premier temps, d'expliquer l'observation du témoin par un phénomène simple et connu. 

Si le témoin dit, par exemple, qu'il a vu une lumière brillante immobile dans le ciel nocturne, l'enquêteur doit d'abord savoir si cette lumière n'était pas une planète s'élevant au-dessus de l'horizon, ou les puissants projecteurs d'un avion arrivant de face. 

Les ufologues reconnaissent volontiers que la grande majorité des témoignages concernant les observations d'ovnis peuvent s'expliquer par un phénomène identifiable.

Ce n' est pas que le témoin qui dit avoir vu un ovni soit de mauvaise foi, ou qu'il cherche délibérément à tromper l'enquêteur, mais dans bien des observations qui s'expliquent par un phénomène connu, le témoin ne sait pas apprécier correctement ce qu'il voit. 

Contrairement à ce que croient les sceptiques endurcis, il existe très peu de canulars en ufologie. Le plus souvent le témoin est de bonne foi, mais il se trompe. 

L'enquêteur n'est donc pas confronté à un mensonge, mais à une méprise et à une simple erreur d'interprétation d'une perception visuelle.


Ainsi, le témoin peut confondre ce qu'il a vu avec un phénomène naturel connu, tel que :

• levé de planète ( Vénus, Jupiter, Saturne, Mars ).
• conjonction planétaire.
• la Lune vue sous un angle particulier ou dans de mauvaises conditions atmosphériques
•  halo de réverbération solaire vu à travers des nuages cirrus givrés.    
•  météorite.
•  nuage lenticulaire ( alto-cumulus lenticularis ).
•  foudre en boule.
•  trombes, tornades, et autres phénomènes d'origine atmosphérique.
•  gaz produit par les marais.
•  essaims d'insectes ionisés.
•  rassemblement d'oiseaux migrateurs.
•  phénomènes électrostatiques divers (plasmas, feu de Saint-Elme ).
•  phénomènes liés aux distorsions ou aux turbulences de l'atmosphère (mirages, illusions  d'optique) 


Le témoin peut ne pas reconnaître un phénomène artificiel connu, tel que :

• satellite, ou rentrée de satellite dans la haute atmosphère.
• ballon-sonde.  
• fusée, ou rentrée d'un étage de fusée.
• avion commercial vu sous un angle particulier.
• hélicoptère.
• réverbération des phares d'une voiture sur la couche nuageuse.
• plasmas se formant près des lignes à haute tension.
• nuage de gaz provenant d'un avion ou d'une usine.
• départ de feu.
• engin agricole travaillant de nuit.
• faisceau laser.
lanternes thailandaises, Quadricoptères et Drônes assimilables aux ovnis

Source :
lesconfins.com