Hypothèse Gaïa


Qu'est ce que l'hypothèse Gaia ?

Gaïa était une grande divinité des premiers Grecs, et déesse primordiale identifiée à la " Terre-Mère ".
En 1972, le cybernéticien James Lovelock " formule l'hypothèse Gaïa qui énonce l'idée selon laquelle l'ensemble des êtres humains sur terre peuvent être considéré comme une seule et même entité, capable de maintenir ses propres conditions de vie. La terre formerait donc un super-organisme que Lovelock a surnommé Gaïa. " " La terre serait un système dynamique capable d'autorégulation, où l'ensemble de la vie contrôlerait les grands cycles géochimiques, dans l'atmosphère, l'océan, et la croûte terrestre, de façon à maintenir en permanence la biosphère à son niveau optimal pour abriter la vie.
Au moyen de mécanismes homéostatiques, Gaïa maintiendrait les conditions optimales à la vie pour compenser les modifications de l'environnement. "

L'existence d'une conscience planétaire

Depuis la formulation initiale de cette théorie, certains l'ont enrichie pour attribuer à Gaïa une forme de conscience évoluée. C'est le cas du scientifique Peter Russel, pour lequel l'humanité représente un grand système nerveux au sein duquel chaque être humain ne serait qu'une cellule nerveuse. L'humanité constituerait une sorte de cerveau global, formant la mémoire collective de Gaïa, qui se chargerait de stocker l'ensemble de nos acquis (passés, présent et futur).
Ce qui expliquerait la réalisation de certains présages. C'est à cette mémoire collective que les personnes ayant des facultés médiumniques se connecteraient pour accéder à certaines informations. La Terre, organisme vivant, serait donc douée d'une forme de conscience constituée par la convergence des consciences de la planète. " Cela fait justement l'objet d'une étude à Princeton depuis 1998. Sous la direction de Roger Nelson, docteur en psychologie expérimentale, le " Global Consciousness Project " tente de mesurer l'activité de la conscience globale planétaire. Depuis le lancement du projet, l'équipe du docteur Nelson a été en mesure d'enregistrer les émotions simultanées de millions d'êtres humains sur des Générateurs d'Evénements Aléatoires répartis à travers le globe. Pour le docteur Nelson : " Nous pouvons spéculer sur l'existence d'un champ de conscience raisonnant, cohérent et structuré. "
Le Global Consciousness Project (Projet Conscience Globale) est une expérience parapsychologique débutée en 1998. Utilisant des appareils électroniques situés dans divers endroits du monde, cette expérience cherche à mesurer d'éventuelles anomalies dans la génération de nombres aléatoires, qui seraient corrélées avec d'importantes émotions collectives lors d'événements mondiaux.
Le but du projet est d'examiner scientifiquement les faits qui indiqueraient l'existence et l'influence d'une conscience mondiale (c'est-à-dire les effets d'une même émotion ressentie par des millions de personnes en même temps). Selon le GCP, le comportement de son réseau de sources de hasard est corrélé avec la conscience humaine interconnectée, à une échelle mondiale et l'ensemble de toutes les déviations par rapport au hasard enregistrées jusqu'à présent (sur 350 tests) avaient une probabilité d'une sur un milliard de se produire1. Dean Radin a comparé le comportement des générateurs de hasard sur une période de trois mois avec celui qu'ils ont eu le matin du 11 septembre 2001. Il a conclu qu'une anomalie statistique s'était produite ce matin-là, et a précisé que cette anomalie s'est manifestée quelques heures avant. Une zone située dans le lobe temporal droit nous servait à communiquer inconsciemment avec cette conscience universelle.
Pour le Dr. Parnia, le cerveau fonctionnerait comme un transmetteur, relié à une source d'informations.
Quant au pédiatre Melvin Morse, professeur à l'Université de Washington, il affirme que " les expériences de sortie hors du corps constituent des descriptions cliniques de notre lobe temporal droit ayant accès à des informations situées dans une réalité non locale, qui n'est pas sujette aux contingences spatiales ou temporelles ". En gros, l'espèce humaine semble alimenter une " bibliothèque universelle " en même temps que notre conscience jouerait le rôle du " processeur " ou de " l'âme " de Gaïa.

Manifestation, Evolution et Symbolique du phénomène Ovni et parallèles avec le petit peuple de l'invisible

Les diverses formes de manifestations du phénomène Ovni, qu'il s'agisse des engins volants, des entités, des MIBs, des mutilations animales, des enlèvements, elles forment un système organisé autour d'un but : " l'élévation de la conscience humaine, se traduisant par un accroissement de notre sensibilité aux questions environnementales, suivi d'actes favorables à la santé de la planète. " " Ces manifestations peuvent être considérées comme l'expression d'un mécanisme de défense que Gaïa activerait au moment où son système de soutien à la vie et sa vitalité seraient attaqués. Ces apparitions sont également à envisager comme un moyen de communication sophistiqué et universel visant à susciter un changement chez l'espèce humaine qui soit favorable à son objectif de conservation de la vie. "
Il faut avouer que cela est toutafait contestable dans la mesure il n'y aurait pas de véritables explications concernant les apparitions des farfadets, elfes, fées, … de l'époque. Quels seraient les desseins de ces apparitions ? En quoi auraient-elles fait évoluer nos ancêtres ?

L'explication serait que ces observations d'avant étaient tout simplement des manifestations en rapport avec l'époque et qu'en considérant la terre comme un être vivant, on peut spéculer sur une adaptation de ces manifestations à l'esprit du moment, appelée Zeitgest.
" La mémoire et la conscience ne se situeraient pas dans notre cerveau, mais celui-ci y serait relié à la manière d'un récepteur radio, par l'intermédiaire d'une zone spécifique située dans le lobe temporel droit ? " " C'est à ce moment que certaines théories scientifiques rejoignent les traditions ancestrales grâce à qui on peut en déduire l'existence d'un espace commun à l'espèce humaine où serait stocké l'ensemble des connaissances humaines.
Les entités habitant l'imaginal semblent puiser dans ce concentré de savoir pour interagir avec l'humanité. "
" Henry Corbin décrit l'imagina comme une réalité accessible par un état altéré de conscience.
Selon Corbin, Ce royaume baptisé " Mundus Imaginalis " " existe en dehors de notre réalité : Il faut savoir que ce monde est parfaitement réel. Sa réalité et sa cohérence sont plus grandes que celles de notre monde empirique dont la perception s'exerce par les sens ".
Corbin parle d'un royaume qui ferait vivre " une expérience dans un espace, une sphère qui transcende l'espace et défie la mesure. Cet espace offre des " ponts " entre les différents niveaux ou plans de réalité qui se soustraient à la dimension temporelle ".
Selon lui le Mondus Imaginalis posséderait sa propre dimension et structure, peuplée de créatures.
Kenneth Ring prétend que " ces entités pénètrent notre réalité exactement comme une apparition, mais elles peuvent nous faire disparaître pour un certain temps. Ce n'est ni physique ni imaginaire, c'est imaginal. Notre monde et le leur se fondent l'un dans l'autre, et ces êtres laissent des traces quasi physiques parfois totalement physiques, qui nous déconcertent, car le monde des rencontres avec les Ovnis relève d'un autre type de réalité ".
L'intelligence supraterrestre puiserait dans le Zeitgest pour régler ses manifestations, afin d'être en accord avec les concepts et idées en cours.
Le Zeitgest c'est l'esprit du temps ou de l'époque, c'est-à-dire le climat social, religieux, culturel et politique de l'époque.
On peut faire le parallèle entre les Ovnis d'aujourd'hui et le folklore de l'époque (fées, farfadets,…).
A la lumière de certains récits et témoignages de l'époque, on peut accorder un certain crédit à ces hommes qui observaient ce petit monde de l'invisible.
Pourquoi donnerions-nous plus de poids aux récits d'abductions d'aujourd'hui ? En quoi notre légitimité serait plus grande ?

Au fur et à mesure que ce folklore a commencé à disparaître avec la révolution industrielle et la technologisation du monde, le phénomène s'est technologisé et apparu sous de nouvelles formes appelées aujourd'hui Ovnis, MIB, ...

Le petit peuple de l'invisible

On associé souvent à la thématique des fées les mondes parallèles et les enlèvements.
" L'un des aspects les plus dangereux du séjour en contrées féeriques réside dans le fait que le temps s'y écoule différemment. " (Rapport avec phénomènes des abductions et " missing time ")
Une caractéristique commune à toutes les fées est l'utilisation de la magie afin de déguiser leur apparence et celle de ce qui les entoure. (Le phénomène Ovni use d'un gros panel de ruses pour nous détourner et nous manipuler. Il change d'apparence et se comporte toujours de manière complètement absurde).
" Une femme humaine est convoquée pour assister à une naissance féérique, ou parfois à l'accouchement d'une femme mortelle capturée par les fées…. ".
Le thème de la sexualité entre humain et Fées se traduit de la même manière qu'entre humains et ET. On connaît beaucoup de cas d'abductions où la femme est obligée de porter dans ces bras l'enfant hybride " issu " d'une possible manipulation génétique.
De plus, comme les " fées ", les " ET " n'enlèvent que des sujets jeunes, car synonyme de forte fertilité.
Le thème de l'Hybridation semble abordé de la même manière. Le but étant l'amélioration de la race des fées.
Le déplacement jusqu'à l'OVNI s'effectue de la même façon que les rituels de l'époque. Pour se rendre aux rituels, les victimes passaient à travers les portes tout comme les abductés sont transportés vers l'OVNI.
Les participants aux rituels étaient capables de se transformer en animaux tout comme nos ET d'aujourd'hui (tête de hiboux, reptiles, lors de leur manifestation)… Le but étant de produire une illusion dans le cerveau des victimes pour évidemment les tromper.

Parallèle cercles des fées/Crop circles

Les fées dansaient la nuit en effectuant des rondes folles. Le lendemain, on observait des traces appelées cercles de fées.
D'après Wikipédia : " Le rond de sorcières, cercle des fées ou mycélium annulaire est un phénomène naturel, consistant en une colonie de champignons pérennants alignés en une formation plus ou moins circulaire, en sous-bois ou dans les prés. "
Mais la légende veut que lorsque les fées ne dansent pas autour des menhirs et des dolmens, elles exécutent des rondes folles dans les clairières des forêts.
Parallèle mutilation animale

Les récits de l'époque racontent que les Animaux (vaches, chevaux) étaient enlevés ou tués par les fées ou elfes. Tués au moyen de " traits de l'elfe " puis vider de leur sang.

Points communs entre le petit peuple et nos ET

On leur prête les mêmes tendances à la Falsification, au mimétisme, à la télépathie, à l'emploi de souvenirs-écrans, à l'invisibilité et disparition et réapparitions, le facteur Oz, l'ostentation, réactions animales, capacités surnaturelles….
On remarque aussi le mimétisme du petit peuple de l'époque dans leur désir de ressembler au maximum aux humains dans leur façon de vivre ou de se comporter, comme les " extraterrestres " ou " ovnis " peuvent le faire encore aujourd'hui (MIB,…)

Qu'est-ce que le facteur Oz ?
Il se traduit par une dépréciation sensorielle. Comme si on entrait dans une autre dimension, plongé dans un état altéré de conscience. Un sentiment de dissociation et d'éternité, d'abandon direct de ses perceptions sensorielles assaille le témoin qui pénètre dans un état silencieux, éternel et onirique.
L'environnement du témoin reste néanmoins le même malgré la disparition des personnes aux alentours et une atmosphère étonnante semblerait régner.
On retrouve ces caractéristiques du facteur Oz durant les apparitions mariales, rencontres avec les MIB, …. Des expériences de ce type sont racontées par des témoins dans des zones d'anomalies permanentes telles que Bugarach ou le Col de Vence.

Anticipation technologique

On a l'impression que l'intelligence qui produit les Ovnis règle ses manifestations en anticipant sur nos productions aéronautiques.
Dans les Années 70, le phénomène mime les hélicoptères silencieux alors qu'un système de réduction de bruit sera inventé 20 ans plus tard.
Au des Débuts années 80, on a les ovnis triangulaires qui anticipent le F117 et le B2.
John KEEL Auteur de " la prophétie des ombres " dit que " le phénomène tend à imiter ".
Ou lorsque l'OVNI s'adapte à son environnement sous forme d'avion, nuage, panneau publicitaire, etc.

L'Etude des Ovnis par le gouvernement des USA et la Découverte du schéma d'action de Gaia

La découverte de l'origine Gaïenne du phénomène vers 1949, après des études faites dans le plus grand silence, va provoquer un véritable traumatisme chez les scientifiques et les commanditaires de ces groupes d'études. " Il ne s'agissait aucunement d'une présence clairement identifiable- des êtres aux commandes de vaisseaux venus d'une planète déterminée, mais d'une présence insaisissable, omniprésente, indélogeable, dont les propriétés, aussi bien matérielles que physiques, laissent une place importante à la conscience. " Déclassifié en 1985, un rapport top secret de décembre 1948 intitulé " Analysis of Flying Objects Incidents in the US " (Directorate of Air Force Intelligence) et le bureau du renseignement de la Marine (Office of naval Intelligence) indique que le gouvernement est sur le point d'identifier les schémas d'action géographique et temporelle des manifestations du système nerveux gaïen. Le rapport révèle que " le schéma de distribution des observations est définissable ". Il ajoute, entre autres, que " la fréquence des observations et le nombre de témoins par observation montrent un schéma défini ".
Début 1949, la priorité était donc double : confirmer l'origine gaïenne des Ovnis via des projets secrets et maintenir l'opinion publique dans l'ignorance à travers le nouveau projet officiel (" le projet Grudge ") en expliquant les observations à tout prix. "
En juillet 1952, suite à de nombreux essais atomiques, survient une énorme vague d'Ovnis qui aurait confirmé l'origine Gaïenne du phénomène. C'est à ce moment qu'ils auraient décidé d'accentuer la politique de désinformation avec l'appui de la CIA. " Fabrice Bonvin, dans son ouvrage, explique que " le niveau d'activité des manifestations Gaïennes a baissé de manière drastique depuis 1992, date à laquelle fut décidé la suspension totale des essais atomiques. "

Les Apparitions de Washington provoquées

En juillet 1952, 14 supposés engins non identifiés passèrent très bas au-dessus de la capitale fédérale Washington.
Repérés par radar ils furent poursuivis par des avions de chasse. Mais chaque fois que les avions entraient dans la zone de vol des ovnis, ceux-ci disparaissaient des écrans radars de la tour de contrôle, puis réapparaissaient.
8
La maison blanche et le Pentagone furent submergés d'appels téléphoniques et l'incident fit la une des grands journaux.
A 23h40, sept échos apparaissent soudainement sur le cadran sud-ouest de l'écran, juste à l'est et un peu au sud de la base d'Edwards.
La Tour Radar de Washington indique qu'ils détectent les mêmes cibles d'Edwards et qu'ils peuvent même voir un des objets dans le ciel nocturne sous la forme d'une lumière brillante orange.
Les Ovnis sont également visibles par le radar au sol et observé par des membres de l'équipage d'un B-29, ainsi que par des vols commerciaux.
Ces Apparitions ont été prédites quelque temps avant à Edward Ruppelt dans les couloirs du Pentagone par un scientifique.
Se conférer à son ouvrage " The report on Unidentified flying objects " d' Edward Ruppelt.

Mis en place de la politique de désinformation

Selon Fabrice Bonvin dans son ouvrage « Ovnis : le secret des secret » : Après avoir eu confirmation de l'origine Gaïenne du phénomène Ovni, le président Einsenhower (président du 20 janvier 1953 au 20 janvier 1961) donne l'ordre au Dr. Lloyd Viel Berkner (ingénieur en physique et électronique) et Vannevar Bush (ingénieur américain, conseiller scientifique du président Roosevelt et chercheur au Massachusetts Institute of Technology (MIT)) de créer en 1957 l'Année Géophysique Internationale qui servira de projet-écran à l'étude du phénomène Ovni sous l'angle Gaïen.
A savoir que Berkner a aussi participé à la Commission Robertson avec Bush. Et que Berkner va signer les conclusions du rapport avant que la Commission n’entame son travail.
Fabrice Bonvin ajoute que les plus grands essais nucléaires de l'histoire des USA eurent lieu en 1956-57 et que c'est en 57-58 que ces grandes vagues d'ovnis se produisirent.
Ils se servirent de l'Année Géophysique internationale comme projet-écran pour analyser les vagues de 57-58.


En 1957 et 1958, Einsenhower crée un groupe intitulé " National security council " où étaient fournies les véritables recherches et analyses. Berkner leur remettait tous les rapports de la Commission Robertson et se servait en même temps de la Commission Robertson pour faire de la désinformation.