Hommes en Noir

Les premiers récits qui mettent en scène des " Hommes en noir " datent de la Seconde Guerre mondiale. Ces énigmatiques personnages se présentent aux  témoins après une observation d'Ovni en sachant tout d'eux. La médiatisation de ces récits intrigants date de 1947, comme les Ovnis. Ce sujet encore tabou et inquiétant est ignoré par un grand nombre d'ufologues qui n'arrivent pas à établir de liens avec le phénomène des objets volants non identifiés. Certains d'entre eux ont eu à s'y confronter.

Quelles sont leurs Caractéristiques ?

. Se font passés pour des officiels du gouvernement, des associations ufologiques…
. Intiment l'ordre aux témoins de ne pas évoquer leur observation d'ovni . Réclame d'éventuelles preuves matérielles . Menaces, intimidations et manipulations psychiques surnaturelles . Déconcertent les témoins, les inquiètent, les intimident et sont malhabiles.
. Impression de cauchemar ressenti par le témoin . Ils sont souvent deux ou trois

Descriptions physiques

. Teint cadavérique ou olivâtre . Regard hagard, vide et sans âme . Démarche hésitante, rigide, maladroite . Timbre de voix monotone . Vêtements impeccables ou négligés . Personnages à pied ou en voiture (grande limousine de type Cadillac ou Ford aux USA, Rolls Rolls en Angleterre, jaguar, ou Mercedes, mais tout cela est très aléatoire même si l'aspect symbolique est important pour la suite).
. Véhicules silencieux et d'autres extrêmement lumineux à l'intérieur (comme pour marquer leur présence et se faire remarquer par la foule environnante => aspect ostentatoire).

Effets de ces rencontres d'un autre type

. On remarque chez les témoins des prises de conscience tardives du phénomène, comme s'il y avait eu des manipulations mentales pour leur faire oublier la rencontre (trait que l'on retrouve lors des récits d'abduction).
. Les Hommes en Noir semblent manipuler le temps, l'espace et la psyché humaine, tout comme les ovnis. (Cas Bernard Bidault par exemple) . Manifestations absurdes, illogiques et irrationnelles.
. Certains parlent de visiteurs temporels (Vêtements démodés, langages anachroniques…). Comme s'il avait commis une erreur vestimentaire en se manifestant en 1995 avec des vêtements en date de 1975, ou inversement.

Ces étranges êtres à l'apparence sinistres et démodés sont décrits comme ayant une morphologie et des attitudes bizarres, et s'exprimeraient avec difficultés. Ils peuvent néanmoins quelques fois s'exprimer parfaitement. 
On leur prête souvent une peau mate et des traits étrangers, souvent orientaux avec des yeux bridés et quelquefois un accent, mais pas toujours. Certains témoins déclarent avoir communiqué directement par télépathie avec ces MIB.

Ces êtres à l'allure inquiétante seraient vêtus de costumes, cravates et chaussures noirs, de chemises blanches et quelque fois d'un chapeau noir sans oublier leurs lunettes sombres.
Ils auraient à leur disposition des voitures neuves avec de fausses plaques d'immatriculation. 

Leurs visites chez certaines personnes ayant observé des OVNIS ont souvent eu pour but de les intimider et de les menacer avant même que ces témoins n'aient eu le temps de rendre compte de leurs témoignages au public ou à une quelconque personne extérieure.
On relève dans la majorité des cas un défaut physique ou vestimentaire tel qu'un bras plus long que l'autre ou des chaussures à longs talons.
Ils se font souvent passer pour des agents du gouvernement. Après leurs rencontres avec des témoins, ils ne laissent aucune trace permettant de reprendre contact avec eux. 
La plupart des personnes ont eu l'impression que ces entités se dématérialisés juste après leur visite. 

Des traces au sol ont prouvé dans beaucoup de cas ces allégations de témoins qui prétendaient que les visiteurs étranges disparaissaient durant un espace-temps très court. Comme s'ils s'évaporaient rapidement du fait d'un affaiblissement d'énergie.

Dans certains cas d'apparitions d'hommes en noirs, des témoins ont remarqué une suppression totale des bruits de l'environnement et de toutes les activités des alentours. Comme si le témoin avait changé de dimension (facteur prépondérant que l'on retrouve dans un grand nombre de cas de rencontre rapprochée avec un Ovni). S'agirait-il donc d'une expérience mentale ? 
Cet état altéré de conscience dans lequel semble être plongé le témoin s'appelle " facteur Oz ".
On retrouve ces caractéristiques du facteur Oz durant les apparitions mariales, rencontres avec les MIB, Ovnis, RR3…. 
Des expériences de ce type sont racontées par des témoins dans des zones d'anomalies permanentes telles que Bugarach ou le Col de Vence.

Le Facteur Oz

D'après la définition de Fabrice Bonvin dans " Ovnis : les agents du changement ", le facteur Oz se traduit par une dépréciation sensorielle. Le témoin, plongé dans un état altéré de conscience, a l'impression d'entrer en contact avec une autre dimension. Un sentiment de dissociation et d'éternité, d'abandon direct de ses perceptions sensorielles assaille le témoin qui pénètre dans un état silencieux, éternel et onirique.
L'environnement du témoin reste néanmoins le même malgré la disparition des personnes aux alentours et une atmosphère étonnante semblerait régner.

Durant nos enquêtes sur des cas d'observations d'Ovnis ou de rencontres avec des hommes en noirs, on retrouve souvent cet invariant mystérieux qu'est le Facteur Oz et que nous décrivent les témoins, en fonction de leurs expériences.

L'affaire Bender

Comme premier cas dit répertorié, il y a eu cette célèbre Affaire Bender. 
Albert Bender était directeur de l'international Flying Saucer Bureau (Bureau international des ovnis), association fondée en 1952, qui est un groupe amateur américain de recherches sur les ovnis.
Il aurait fait une découverte capitale sur la vraie nature des ovnis et s'apprêtait à la publier dans son magazine Space Review.
L'homme était allongé dans sa chambre et vit trois hommes en noirs dans la pièce. 
Il dit : "  Les yeux des trois hommes se mirent soudain à s'illuminer, comme des ampoules électriques, et les trois visages firent de même. Alors, ils convergèrent tous vers moi. La douleur au-dessus de mes yeux devint presque insupportable. 
Ils semblaient brûler de l'intérieur. Ce fut à ce moment-là que je sentis qu'ils m'adressaient un message par voie télépathique. "

Ils lui dirent que ce qu'il s'apprêtait à publier était juste, mais qu'il ne devait pas le faire, et de plus, il devait dissoudre son association. Terrifié, il ne publia plus rien et dissolu son association.
Cette histoire invraisemblable n'a été connue que bien des années plus tard.

On a aussi émis l'hypothèse que son récit d'hommes en noirs et les menaces dont il a prétendu avoir fait l'objet n'étaient que des alibis pour fermer une association qui perdait de l'argent.

Les apparitions de ces êtres étranges ne se sont pas limitées à Bender ni aux États-Unis.