Hillary Clinton promet d’enquêter sur les ovnis

Hillary Clinton ufo

Hillary Clinton promet de divulguer la réalité des ovnis et sur la Zone 51 au cas où elle deviendrait présidente des États-Unis.

Lors d’une interview accordée au
"Conway Daily Sun" dans le New Hampshire, la candidate démocrate à la présidence a promis de « faire la lumière » au sujet des ovnis et de tout révéler au sujet de la Zone 51.

 (MARGARET McKENZIE PHOTO)


Environ 77% des Américains pensent qu'il existe des preuves que des Aliens ont visité la Terre, selon un sondage Harris en date de 2014.
 
La candidate démocrate a expliqué que si elle était élue, elle irait « au fond de ces questions et sur ce que le gouvernement sait au sujet des ovnis et des extraterrestres. »
 
Hillary Clinton a ajouté à Daymond Steer, « Je pense que nous avons peut-être déjà été visités bien que nous n’en ayons pas la totale certitude. »
 
Elle a également promis de chercher un maximum d’informations sur la zone 51.
 
Il faut savoir que certains autres candidats à l’élection présidentielle, dont Bill Clinton, se sont livrés à ce type de déclarations au sujet des ovnis. L’objectif, ne serait-il pas de tenter de séduire certains électeurs ?

zone 51 ovnis

Rappelons tout de même que John Podesta, ancien directeur de cabinet de Bill Clinton et haut conseillé de la Maison Blanche de Barack Obama, avait rejoint en janvier 2015 la direction de l’équipe de campagne d’Hillary Clinton pour l’investiture démocrate aux États-Unis.

Il est considéré comme l’un des meilleurs stratèges politiques démocrates et s’était notamment illustré à travers ses déclarations concernant l’incident de Kecksburg (1965) : " Il est temps de dévoiler la vérité sur ce qui s'est vraiment passé ".



Il a tweeté le 13 février 2015 : "Mon dernier jour en tant que conseiller du président Obama. Cela fut un immense privilège de servir un grand président et le pays  durant cette dernière année."
 
Le plus intéressant est son Tweet qui révèle son "plus grand échec de l’année 2014" et dans lequel il déclare : "ne pas avoir pu assurer la divulgation des dossiers OVNI."

Il a notamment participé à la grande conférence de presse au National Press Club de Washington DC à propos de la déclassification des dossiers OVNI par le gouvernement américain.

podesta hillary ovnis