Abductées, fécondées, avortées


Certaines abductées rapportent être soumises à une fécondation artificielle ou avoir un rapport sexuel avec un extraterrestre, puis entre la 6em et la 12em semaine de gestation, les fœtus sont retirés de la "porteuse" lors d'un nouvel enlèvement et menée à terme en éprouvette. Budd Hopkins a recensé deux cents témoignages de ce type. Le syndrome de foetus manquant est aggravé par les gynécologues qui refusent d'en parler, de crainte d'être poursuivis en justice.
Le chimiste italien Corrado Malanga a suivi des femmes abductées qui ont été soumises à l'implantation de l'ovule. Il remarque que " celles-ci "produisent le placenta et, après l'extraction du foetus de la part des extraterrestres, l'expulsent et manifestent aussi la montée du lait. Certaines d'entre elles avaient des trompes occluses chirurgicalement. "

Source :
Magazine "NEXUS" intitulé "OVNIS : l'aérospatiale française lève le voile" n°69 Juillet-Août 2010