Un fer à repasser volant dans le ciel de Perpignan ?

Publié le 20/02/2013

Selon lindependant.fr, samedi dernier le 16 février, un des lecteurs du quotidien a alerté la rédaction sur un étrange phénomène observé au-dessus du Haut-Vernet à Perpignan...

Commis de cuisine, il a vu dans le ciel un drôle d'objet : "Il avait une forme ovale, était silencieux et de couleur gris “alu”. Il est passé très très vite en amorçant un léger virage et n'a laissé aucune traînée dans le ciel qui était parfaitement dégagé. Ça a duré 15 à 20 secondes environ".

Un fer à repasser volant ?

Un autre lecteur a ensuite adressé une photo afin d'éclaircir le mystère. "Voici ce que j'ai vu ce dimanche 17/02/13. Je l'ai vite pris en photo car cela m'a de suite rappelé votre article de l'autre jour, je pense qu'il s'agit du même "ovni" qui rodait certainement au alentour de notre ville.. de plus j'habite dans le quartier du Haut-Vernet, là où il avait déjà été vu la première fois ! Il s'agit en fait d'un fer à repasser volant... Oui oui, télécommandé depuis la SPA de Perpignan, c'était l'animation des journée portes ouvertes ! Démonstration de modélisme !"

"On a effectivement un fer à repasser volant pour amuser les gens"

Rigolade au service internet devant la photo du fer à repasser. Sauf que renseignements pris, oui dimanche il y avait bien une animation d'aéromodélisme à la SPA assurée par l'association d'Argelès "Les ailes de Pégases". Et cette association a fait voler... un fer à repasser.

"Quand on fait des petites animations, on a effectivement un fer à repasser volant pour amuser les gens", confirme Olivier Careau, membre du bureau de l'association et responsable des animations. "Mais ce qui est sûr, c'est que samedi ce n'était pas nous", assure-t-il.

Il confirme cependant qu'il n'est pas rare que les associations de vigilance ufologiques soient prévenues quand "Les aile de Pégases" se produit. "Surtout la nuit, l'été, à Argelès", précise Olivier Careau.

Bien. Le mystère du fer à repasser est résolu. Quant à celui de l'ovni de samedi... il reste entier.

NB : Peut-être, s'agirait-il, d'une tentative de parasitage du phénomène Ovni, comme durant la vague française du 5 Novembre 90.

Comme si le phénomène s'était servi de cette manifestation, en l'anticipant, pour se manifester et semer le doute et la confusion dans la tête des témoins.