D'étranges roches martiennes renfermeraient des preuves de vie

Publié le 11/01/2015


Une scientifique estime que les formations visualisables dans les roches martiennes pourraient avoir été créées par des microorganismes.
 
Le Dr Nora Noffke, géobiologue à l'Université d’Old Dominion en Virginie, a étudié des images photographiées par le rover Curiosity de la NASA. Ces photos ont été prises notamment par le robot qui a traversé un lac asséché de la baie de Yellowknife.
 
Les formations détectées dans les roches martiennes ressemble, selon elle, beaucoup à celles présentes sur notre Terre et créées par des microorganismes.
 
Elle a remarqué plusieurs similitudes entre les structures sédimentaires martiennes et des structures microbiennes sur Terre, l'amenant à croire que ces structures pourraient être des preuves anciennes de vie extraterrestre.


« En analysant une image, j’étais tombé sur quelque chose de très familier », explique Noffke à « Astrobiology Magazine ». « C’est alors que je m’y suis intéressé d’un peu plus prêt en y consacrant plusieurs semaines d’enquête sur les images, centimètre par centimètre. J’ai dessiné des croquis, en les comparants aux données de structures terrestres. Cela représente le cœur de mon travail depuis 20 ans, et je savais donc quoi chercher. »



"Astrobiology Magazine" souligne que, « bien que Noffke présente un cas alléchant au sujet d’éventuelles traces de vie ancienne sur Mars, son rapport ne constitue pas une preuve définitive que ces structures aient été façonnées par la biologie. Nous pourrions obtenir une telle confirmation qu’à condition d’un retour des échantillons de roches sur Terre et la réalisation d'analyses microscopiques supplémentaires, une mission qui n’est absolument pas prévue de sitôt. ».
 
Le document détaillant la recherche de Nofke a été publié dans la revue "Astrobiology".