Détection de signaux extraterrestres par deux astronomes québécois ?


Deux astronomes québécois annoncent avoir détecté des signaux extraterrestres étranges en provenance de 234 étoiles différentes.

Crédit photo : David Kirkby

Ces spécialistes demeurent prudents dans la mesure où le mois dernier, un autre signal, enregistré par un radiotélescope russe s'est révélé être une fausse alerte, probablement provoquée par des ondes émises par un satellite militaire...
 
Cette fois-ci, l'annonce semble vraiment crédible étant donné qu’elle a été publiée dans la très sérieuse revue scientifique « Publications of the Astronomical Society of the Pacific (PASP) », dotée d'un comité de sélection.



Les deux auteurs, Ermanno Borra et Éric Trottier, astronomes à l'université Laval de Québec, expliquent dans leur publication avoir détecté pas moins de 234 étoiles, de couleurs et tailles comparables à notre Soleil, d'où semblent provenir des signaux pulsés, dont l'origine, d'après eux, ne peut avoir d'explications naturelles.
 
Ils n'ont pas "vu" les signaux à proprement parler, mais détecter des signatures spectrales « caractéristiques d'interférences provoquées par des signaux émis avec des impulsions très rapprochées » explique par téléphone Ermanno Borra.
 
« Ce que nous avons découvert est vraiment très rare, puisqu'il ne se produit que sur un tout petit nombre d'étoiles, 234, sur des millions de spectres analysés, précise Ermanno Borra. Et ils ont exactement la même forme que le type de signaux d'intelligences extraterrestres que j'avais imaginé dans une précédente publication théorique. »
 
L'astronome canadien demande donc à ce que d'autres plus gros télescopes viennent vérifier la nature des signaux. Et c'est exactement ce que compte faire le programme Breakthrough Listen de l'université de Berkeley, en Californie.

Sourcearxiv.org