Des milliers d'argentins ont observé et filmé un ovni


Publié le 10/01/2015


Selon des médias argentins, des milliers de personnes ont repéré un ovni le dimanche 4 janvier au-dessus de la ville de Gualeguaychú et dans les alentours.
 
Plusieurs médias argentins ont rapporté l'observation.
 
Les témoins ont décrit une lumière qui se déplaçait lentement au-dessus de la ville.
 
Selon le site d’information argentin "Noticias Villaguay", un témoin a par exemple décrit « une grande lumière blanche avec le bas qui était de couleur vert. »
 
L'apparition-choc a occasionné de nombreuses rumeurs auprès de la population.
 
Des vidéos ont été capturées par des témoins et publiées sur YouTube.
 
L'objet a également été observé dans la ville de Larroque, qui est à environ 30 km à l'ouest de Gualeguaychú. D'autres ont rapporté avoir vu un objet similaire la veille, le samedi 3 janvier 2015.
 
Certains ont émis l'hypothèse du drone ou planeur. Mais selon Maximaonline, d'autres témoins rejettent en bloc ces explications en mettant en avant le fait qu'un drone n’aurait pas être vu d’aussi loin.

Notons que les vidéos ne sont pas très souvent illustratives de l'ampleur du phénomène observé. Les témoignages nous offrent souvent plus d’indications, bien que subjectifs.
 
Dans plusieurs vidéos, la lumière semble être stationnaire alors que le mouvement et clignotement lent est observable dans d’autres vidéos.


Dans cette autre vidéo, on constate la présence de témoins dans la rue en train de regarder l'objet. L'auteur du film a déclaré : « Des milliers de rapports proviennent du quartier de Pueblo Belgrano, Gualeguaychú et Larroque. Ils parlent d'une lumière puissante et de zigzags se déplaçant à travers le ciel ".


Gualeguaychú ou San José de Gualeguaychú est une ville de la province d'Entre Ríos, en Argentine, célèbre pour son carnaval annuel qui commence le 10 janvier.


En 2011, l'armée de l'air argentine a suivi l'exemple de plusieurs de ses voisins, y compris le Chili et l'Uruguay, et a créé un organisme officiel de recherche sur les ovnis appelé "Commission d'enquête sur les Phénomènes Aérospatiaux" (acronyme espagnol CIFA). Depuis leur création il n'y a pas eu beaucoup d'informations publiées au sujet de leur travail.