Ovnis, une étude expliquerait l'excitation des animaux ?

Les scientifiques se sont intéressés à ce qui se passait lorsque les animaux observaient un objet volant non identifié. En effet, les drones (véhicules aériens sans équipage) sont de plus en plus utilisés pour étudier et surveiller la faune.

 
On a appris que récemment l’US National Park Service avait interdit l'utilisation de drones dans certains secteurs du parc après avoir constaté que ces appareils pouvaient angoisser les animaux.


Mark Ditmer de l'Université du Minnesota  et ses collègues ont testé les réactions de quatre ours noirs dans le nord-ouest, ainsi que deux mamans, un mâle de 1 an et une femelle adulte.
 
Chacun d'eux était équipé d'un collier GPS et d’un moniteur cardiaque. Ils réalisèrent plusieurs essais de vols de petits quadricopteres de 20 mètres au-dessus d’eux afin d’analyser précisément leurs réactions. Les chercheurs rendront compte de leurs conclusions complètes le 31 août dans la revue « Cell Press Current Biology ».

 
Le rythme cardiaque des animaux a grimpé en flèche lorsque le drone les a survolés.
 
« Nous avons observé chez un ours une augmentation de son rythme cardiaque d'environ 400%, de 41 battements à 162 battements par minute.
 
L’ours a parcouru près de 7 km durant les 28 heures qui ont suivi, empiétant même sur le territoire d'une femelle voisine.



Cette étude expliquerait-elle donc l'état d'excitation dans lequel se trouvent certains animaux en présence d'ovnis ?