Une succession de faits étranges depuis la démission de Benoit XVI


Publié le 24/03/2013 par Saint-Malachie

Du mystérieux Tweet en passant par la démission de Benoit XIV, la foudre qui s'abat au-dessus du dôme de Saint-Pierre ainsi que les multiples crashs des astéroïdes sur notre terre, la prophétie de saint-malachie commence-t-elle à prendre tout son sens ?

Le 11 février 2013, Benoît XVI annonce sa démission du poste de pape. Le même jour, Yolanda De Mena, une jeune Madrilène, publie un tweet qui, à l'époque, passe inaperçu :

« Mon petit-ami s'est réveillé cette nuit à 4h pour me dire qu'il avait rêvé d'un nouveau pape nommé François et aujourd'hui, Benoît XVI démissionne. »

Le soir même de cette abdication, l'image du dôme frappé par un violent éclair, immortalisée par un photographe de l'Agence France Presse (AFP), Filippo Monteforte, a déjà fait le tour du monde.

Vendredi 15 février 2013, une pluie de météorites causée par la destruction d'un météorite au-dessus de la région russe de l'Oural, accompagnée de violentes explosions, a soufflé les fenêtres dans plusieurs localités, semé la panique et blessé plusieurs personnes, ont rapporté les autorités et les agences.

Un gros météore traverse le ciel de la Côte-Est des Etats-Unis vendredi 22/03/2013. Il fut observé dans treize États par des milliers d'Américains...

Voici ce que déclarait Charles Bolden, le chef de La Nasa qui participait, à une audition du comité des Sciences au Congrès américain le 19 mars 2013 :

"D'après les informations dont nous disposons, nous ne savons pas si un astéroïde menace la population des Etats-Unis. Mais si cela doit arriver dans les trois prochaines semaines, priez ! "

Ces paroles font suite à une série inquiétante de crashs d'astéroïdes et autres météorites sur terre depuis ce début d'année.

Plusieurs milliers de météores s'abattent chaque jour sur notre planète et la plupart d'entre eux finissent dans nos océans.

À l'heure où l'Église catholique connaît certainement la plus grave crise de son histoire (VatiLeaks, scandales de prêtres pédophiles, lobby pour le mariage homosexuel, affaiblissement du pouvoir, démission du Pape Benoit XVI), une mystérieuse prophétie refait soudainement surface.

Publiée pour la première fois en 1595, la prophétie de Saint-Malachie, appelée aussi « prophétie des papes », est un document de cinq pages qui annonce, une fois de plus, un nouveau compte à rebours pour l'humanité.

D'après cette liste en latin, François, le successeur de Benoît XVI est le dernier pape.
Cet écrit, non reconnu par l'église, énumère 112 papes, dont Benoît XVI est le 111ème.
À l'issue du 112ème pape, soit François, la prophétie annonce la fin du monde.

Nous pensions en avoir terminé avec toutes ces interprétations farfelues des versés de Nostradamus ou encore du calendrier mayas dont les soi-disant spécialistes et pseudo prophètes annonçaient la fin du monde au 21 décembre 2012.

Voici la traduction de la 112e devise qui décrit le règne de François : "Pendant la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple."

Ce Pape a choisi le nom de "François" en référence à François d'Assise (San Francesco d'Assisi, né Giovanni di Pietro Bernardone), religieux catholique italien, diacre et fondateur de l'ordre des frères mineurs.

On note donc dans « Giovanni di Pietro Bernardone » le nom « Pietro » qui signifie « Pierre ». Coïncidence ?

À vous de juger !!!

Saint-Malachie