Demande déclassification en Argentine

En Argentine, Silvia Perez Simondini, la directrice du Museo Ovni de Victoria, à l'origine de la création  " Visión Ovni " (qui rassemble une équipe chercheurs).

Ils ont étudié plus de 4.000 cas de mutilations de bétail, d'abductions et de manifestations. Ils ont aussi mis en place une émission de radio hebdomadaire en 2005.

Elle a proposé de lancer une Pétition nationale pour collecter un million de signatures, demandant à la Présidente Cristina Elisabet Fernández de Kirchner de déclassifier les archives Ovnis du pays.

Silvia Perez Simondini déclara : " par la suite, nous devrons réunir un million de signatures pour que le sujet soit débattu devant le Congrès national ".

Il faudrait minimum 5000 signatures avant qu'un homme d'État ne s'intéresse à la requête.

Le mouvement a pris le nom de CEFORA (Commissione di Studio del Fenomeno Ovni della Repubblica Argentina) et s'adresse précisément au Ministère de la Défense, à la Présidence, et à la Chambre des Députés.