Découverte de la gigantesque planète Kepler-10c


Cette méga-planète, nommée Kepler-10c, posséde un diamètre de 29.000 kilomètres, soit 2,3 fois celui de la Terre...

Située à 560 années-lumière de la Terre, elle a été découverte par la mission Kepler de La NASA, ont rapporté, lundi 2 juin 2014, des experts lors d'une rencontre à Boston (Massachusetts, nord-est) de l'American Astronomical Society.

«C'est le Godzilla des Terre!», s'est exclamé Dimitar Sasselov, directeur du projet sur les origines de la vie à l'université de Harvard (Harvard Origins of Life Initiative). «Mais contrairement au monstre du film, Kepler-10c a des implications positives pour la vie», selon lui.



«Kepler-10c a dû conserver son atmosphère au cours de son existence, car la planète est suffisamment massive pour que l'atmosphère ne puisse s'échapper», a expliqué Xavier Dumusque. Kepler-10c, qui tourne autour d'une étoile similaire au Soleil en 45 jours, semble toutefois trop chaude pour que la vie ait pu y perdurer.

«La découverte de Kepler-10c est la preuve que des planètes de type terrestre se sont formées très tôt dans l'histoire de l'Univers. Et qui dit planète rocheuse dit possibilité d'apparition de la vie », déclare Dimitar Sasselov.

Source : AFP


Représentation des planètes Kepler-10c (premier plan) et Kepler 10-b (arrière-plan). AFP/DAVID A. AGUILAR