Déclaration d’une ministre sur le cas d’Hurghada


Publié le 04/02/2014

Layla Iskandar, ministre de l’Environnement, a annoncé qu’aucune soucoupe volante n’avait été trouvée à Hurghada en Égypte, suite au rapport d’une commission d’enquête spécialement mis en place pour enquêter sur les observations alléguées (dirigé par Mohamed Abbas).

 
Iskandar déclare que les journalistes auraient pris des photos de vieux satellites tombés dans le désert ou d’étoiles filantes. Elle a ajouté que son ministère avait reçu des centaines d'appels téléphoniques demandant des renseignements sur des supposés ovnis.
 
Iskandar avait déjà fait parvenir des courriers aux fonctionnaires de la Direction Régionale de l'Agence Egyptienne des Affaires Environnementales (AEAE) à Hurghada pour enquêter sur les informations mises en ligne par des médias espagnols au sujet d'un ovni ovale observé dans la région.
 
Selon eux, un photographe professionnel a prétendu avoir capturé des photos d’un prétendu ovni gris lors d'un voyage vers cette zone côtière et montagneuse. Il affirma n’avoir visualisé l’objet sur l’image que plus tard.
 
Son histoire a été confirmée par d'autres touristes ayant vu le même objet, dont un russe qui témoigne même posséder des séquences vidéo.

Source : Egyptindependent et Traduction par Ovnis-Direct

Cette affaire nous échappe pour l’instant du fait d’un problème d’accès à l’information et un manque de sources pouvant étayer certains supposés faits.