Confrontations entre militaires et ovnis en temps de guerre



Le public est rarement informé des cas d'interactions entre les militaires et les ovnis en temps de guerre.
 
Une rencontre rapprochée, en 1968, a impliqué l'équipage américain d'un bateau en patrouille qui a signalé deux embarcations aériennes incandescentes et circulaires en train de les suivre dans la zone démilitarisée qui sépare le Nord du sud du Vietnam (voir description ci-dessous).
 
L'équipage à bord d'un deuxième bateau de patrouille a rapporté plus tard avoir vu les ovnis au-dessus du premier bateau ainsi qu’un flash de lumière, suivie d'une explosion ayant complètement  détruit le bateau.
 
« L'armée s’est intéressée aux ovnis parce qu'ils avaient des capacités bien supérieures à tout ce que nous possédions. Ils voulaient connaitre la nature de cette technologie, mais surtout savoir à qui elle appartenait, » selon l'ancien officier du renseignement de la Force aérienne, le Capitaine George Filer.
 
Les observations d’ovnis au Vietnam auraient suscité des briefings quotidiens auprès du général George S. Brown, commandant adjoint des opérations aériennes au Vietnam.


Le Capitaine George Filer rapporte au Huffington Post un cas évoqué dans le cadre de ses réunions d'information auprès de Brown :
 
« Un aéronef volant à environ 500 nœuds a croisé un ovni qui était en train de réaliser une impressionnante démonstration autour de l'avion, avant de s’envoler trois fois plus vite que nos avions les plus rapides. Nous étions face à une technologie beaucoup plus développée que la nôtre ».
 
Il ajouta : « Concernant le sujet des ovnis, les témoins racontaient leurs histoires anonymement, sans les rapporter par écrit. Cela pouvait gâcher une carrière et c’est encore vrai aujourd'hui, même pour des pilotes commerciaux. J’ai aussi entendu des témoignages d’ovnis en provenance de militaires basés en Afghanistan… »



Lors d'une conférence de presse en date de 1973, Brown, en tant que chef d'état-major de l'USAF a été interrogé sur la position de l'Air Force vis-à-vis des OVNIS :
 
« Je ne sais pas si cette histoire a déjà été racontée ou pas. Nous ne les appelions pas « ovnis » mais plutôt « hélicoptères ennemis ». Ils n’étaient observés que de nuit et dans certains lieux précis. Ils ont été vus autour de la zone démilitarisée durant le début de l'Été 68… Cela avait donné lieu à une petite bataille au cours de laquelle un destroyer australien avait été attaqué. Nous ne savions pas contre qui nous combattions… Des faits similaires se sont déroulés à Pleiku, ville du centre du Viêt Nam, dans la région des hauts plateaux du centre, en 1969.


La Gazette de Nuremberg raconte que durant un matin d’avril 1561 s’est produit une bataille aérienne entre des grandes formes cylindriques noir, rouge, orange et bleu ainsi que des sphères blanches... Une gravure sur bois de l’artiste Hans Glaser représente les évènements en question (voir ci-dessous)
 
Pendant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes d'avion alliés ont souvent rapporté la présence de mystérieux objets incandescents se déplaçant rapidement et pourvus de feux circulaires, surnommés Foo Fighters.
 
Ovnis-Direct
Powered by Conduit Mobile


Capitaine George Filer raconte des faits en date de 1962 :
 
« Nous étions sur la mer du Nord lorsque le contrôle aérien de Londres m'a demandé si nous étions prêts à intercepter un engin inconnu au-dessus d’Oxford et de la région de Stonehenge. Nous venions de terminer notre mission de ravitaillement. Les contrôleurs ont détecté un immense écho radar, plus important qu’un avion normal. »
 
« L’engin se situait à 1000 pieds et était sombre. En nous rapprochant beaucoup plus près de l'objet, nous avons observé des lumières autour de lui. Il représentait une forme d'un cylindre, comme une sorte bateau de croisière. C’est alors qu’il disparut furtivement vers le haut. »

 
« Nous étions certains que ce que nous avions vu était un ovni ».