Confidences récentes sur Reagan et Gorbatchev au sujet des aliens


Publié le 21/04/2015


Le Daily Mail rapporte dans son édition du 19 avril 2015 que l'ancien président américain Ronald Reagan avait demandé de l'aide à la Russie pour "lutter contre l'envahisseur étranger".
 
Ronald Reagan, dans un discours à l’ONU, le 21 septembre 1987 a déclaré : « Je songe quelquefois à la vitesse à laquelle nos différences s’effaceraient si nous devions affronter une menace extraterrestre venue d’un autre monde.» Il ajouta : « Et, je vous le demande, cette force extraterrestre n’est-elle pas déjà parmi nous ? »


Reagan aurait fait des confidences assez étranges sur les extraterrestes à un groupe d’étudiants du Maryland en 1985, selon du Dr David Clarke.
 
Reagan, aussi ancien acteur de cinéma, aurait-il été inspiré par les films de science-fiction mettant en scène des Aliens ?
 
Il est connu pour être un grand fan des films : "Le Jour où la Terre se arrêta" et "Close Encounters".
 
Il a même avoué que son histoire préférée était "Close Encounters" ("Rencontres du troisième type") au point même d’organiser la projection privée de ce film de Stephen Spielberg à la Maison Blanche en 1982 en compagnie d’astronautes et d'autres personnalités.



En 1985, Reagan est allé plus loin en s’adressant directement à Gorbatchev lors d'un sommet afin de lui demander son soutien en cas d’invasion étrangère.
 
« Il a surpris Gorbatchev en disant qu'il était sûr que les deux superpuissances seraient prêtes à coopérer si la Terre était menacée par une invasion extraterrestre, » a déclaré le Dr Clarke.
 
Le conseiller adjoint de la sécurité nationale américain, Colin Powell, aurait avoué avoir été interloqué par la mention d’ "Aliens" lors de la réunion avec Gorbatchev.
 
« Ronald Reagan était un chrétien qui ne voyait aucune contradiction entre sa foi et sa croyance aux extraterrestres, » selon Clarke.
 
Le livre du Dr Clarke devrait être publié le mois prochain.



Comme le fait remarquer un internaute sur notre Page Facebook, il s'agit de convictions personnelles de Reagan et pas d'affirmations...