Conférence à venir et théories sur les incidents de Rendlesham



Publié le 03/09/2014



Dans deux semaines, un rassemblement de témoins, chercheurs et auteurs se produira au sujet des incidents de Rendlesham afin de porter un nouveau regard sur ces événements extraordinaires, ayant longtemps été qualifiés de "Roswell de Grande-Bretagne".
 
Ce mystère capte l'attention des sceptiques et des croyants depuis plus de 30 ans.
 
L'un des cas les plus spectaculaires concerne les bases aériennes militaires anglo-américaines de RAF Bentwaters et RAF Woodbridge à Suffolk en Angleterre, les deux bases étant séparées par la forêt de Rendlesham. Le témoignage provient directement de l'ancien responsable de la base de Bentwaters à l'époque des évènements, le Colonel Charles I. Halt.
 
Les observations interviennent à l'occasion de 2 nuits distinctes lors de la semaine suivant Noël. Deux semaines plus tard, Halt envoie un rapport sur ce qu'il a vécu avec ses hommes au Ministère Britannique de la Défense.
 
Parmi les conférenciers invités se trouvent d'anciens aviateurs américains John Burroughs et Larry Warren, d’ex-policiers et chercheur paranormal, Gary Heseltine et Richard Dolan.



Il s’agit de la troisième manifestation du genre au cours des dernières années.
 
Les accusations d'un cover-up et de désinformations n’ont cessé d’amplifier au fil du temps.
 
M. Burroughs était l'un des deux militaires américains, avec Jim Penniston, à l’origine du premier rapport concernant la rencontre avec un engin non identifié dans les bois de Suffolk, près de la porte Est de la RAF Woodbridge. Jim Penniston est l'un des principaux témoins, ayant accepté de se livrer.
 
Il évoquera lors de cette conférence ses problèmes de santé persistants qu'il attribue à ce qui s’est produit ce soir-là dans la forêt de Rendlesham.
 
M. Burroughs prévoit de mettre en évidence une étude réalisée par les services de renseignements britanniques qui suggèrent que l'incident de Rendlesham est l’exemple type du cas où " plusieurs observateurs ont probablement été exposés à des Phénomènes Aériens (UAP) et des rayonnements non identifiés. "


Extrait de OVNIS-USA


M. Warren, membre de la police de l’US Air Force ayant stationné sur la base aérienne, prétend avoir vu un engin exotique lors de la troisième et dernière nuit, prendra également la parole lors de la conférence, aux côtés de M. Heseltine. Celui-ci, policier à la retraite, est l’éditeur d’un magazine anglais consacré aux domaines de la gendarmerie et de la police. Il a également initié une base de données concernant les rapports d'observations d’ovnis réalisés par la police.
 
Ils seront rejoints par l'auteur et chercheur M. Dolan, dont la présentation sera intitulée « Rencontres militaires mondiales avec les ovnis : Ce que cela signifie pour notre civilisation ».


 
Il abordera également les incidents de la forêt de Rendlesham qu'il juge "parmi les faits ufologiques les plus importants du dernier demi-siècle ou plus".
 
Il ajouta : « Il existe une importante documentation militaire confirmant que quelque chose de très étrange a eu lieu…ainsi qu’un nombre exceptionnellement élevé de témoins crédibles ayant fourni des détails sur ce qui s'est passé. »
 
« Il existe indéniablement des signes dénotant d'un grand intérêt militaire envers les ovnis et d’une tout aussi grande volonté à inciter les militaires à garder le silence et maintenir le secret absolu sur le dossier. »
 
« Les autres intelligences semblent montrer un intérêt pour notre technologie nucléaire, et peut-être notre géopolitique. »
 
« La science qui se cache derrière ces événements semble révolutionnaire et susceptible de transformer notre monde, si elle s’avérer être un jour révélé. »


M. Dolan a déclaré que, même parmi les chercheurs sérieux, il existait des divergences d'opinions sur Rendlesham. « Une des raisons à cela est que les informations à propos de ces événements ont été peu à peu révélées durant 30 ans », a-t-il ajouté.
 
« L'absence d'une explication « concluante » est simple. Nos agences gouvernementales officielles continuent de nier que quelque chose d'important s'est produit. Ils continuent à cacher les informations grâce aux lois sur le secret et la sécurité nationale.
 
« Sauf preuves probantes, toutes les conclusions doivent demeurer provisoires. Cela dit, mes recherches m'ont conduit à conclure qu’une série invraisemblable d'événements a vraiment eu lieu. Il n'y a rien pour indiquer qu’il s’agit des conséquences d'une technologie secrète anglaise ou américaine, ni le résultat d'une mauvaise interprétation des phénomènes naturels, ni d’un quelconque canular. »
 
« Que semble-t-il s'être produit ? Une technologie de pointe était présente à ce moment-là, semblant porter un intérêt pour notre technologie nucléaire, un thème récurrent concernant les rencontres entre ovnis et militaires… Nous semblons être observés par d’«autres» intelligences.
 
« Des dizaines de militaires américains ont vu quelque chose, que ce soit dans la forêt ou dans des lieux basés autour de la base, au cours des nuits en question. Il y avait plusieurs témoins civils ».


Source : ipswichstar.co.uk et Traduction par Ovnis-Direct