Commentaires sur l'article "Ovnis : une nouvelle vision de la réalité"

Publié le 11/04/2015


Philippe SOLAL, Professeur agrégé de Philosophie, expliquait dans son texte intitulé "Ovnis : une nouvelle vision de la réalité" que s'il devait résumer les conclusions qui étaient les siennes, à la suite du travail qu'il a mené avec l'équipe de l'ouvrage "OVNIS et CONSCIENCE", il les résumerait par 12 points (ces points débordent largement le cadre de la science et atteignent pleinement le domaine de la métaphysique).

En accord avec la conclusion de ce document, Jacky Kozan propose une approche différente, mais avec la même finalité pour leurs deux réflexions :

" Mes commentaires sont ceux d'un technicien ayant une bonne base en physique et un minimum de connaissances de la biologie.

La conscience et l'information sont a considérer séparément. La conscience est le résultat d'un archivage et d'un traitement de l'information, opérations attachées à l'humain alors que l'information vient ...d'ailleurs.

La matière puisqu'elle est perçue par nos sens d'humains n'est donc pas une illusion. Tout au moins, à notre niveau. Mais au-delà, la matière, la vie et donc nous-mêmes, ne sommes probablement que le résultat d'une programmation dont la forme nous est inconcevable.

Ce que nous appelons la conscience, l'esprit, le psyché, l'âme,... est le résultat d'un processus d'exploitation des éléments matériels tels que les cellules des neurones. Les neurones sont affectés par les données acquises par nos sens. Ils stockent ces données. En retour quand nos sens ou les muscles ont besoin de données pour fonctionner ils sollicitent les neurones. Après évaluation de l'information requise par rapport aux informations en stock, les neurones lancent le processus adapté en livrant les données aux sens, aux muscles et plus généralement à tout ce qui peut être récepteur dans notre organisme.

Notre cerveau peut stocker beaucoup de données analogiques. L'équivalent d'un cerveau humain construit en semi-conducteur aujourd'hui serait aussi grand que 5 mètres cubes et dans 5 ans de la taille d'une petite boite d'allumettes. Le cerveau humain compare les données en permanence avec d'autres données et en quantité énorme. Ce qui nous laisse penser que nous sommes "intelligents" et "consciencieux".

Je veux dire que nous pensons que nous avons quelque chose de spécial, non matériel, non physique; quelque chose de subtil. Nous l'avons appelé l'intelligence, la conscience, l'âme, etc. Mais ce n'est que le résultat d'une comparaison des données déclenchant un travail musculaire, une accélération du rythme cardiaque, un changement de couleur du visage, un écoulement sous l'œil, une vibration de corde vocale, un choix d'information que le cerveau doit traiter en priorité. Ceci géré dans notre organisme en fonction de notre expérience, de notre ascendance, de notre évolution et adaptation.

La conscience est juste une comparaison des données, une analyse de l'information disponible dans les cellules des neurones, ou ailleurs peut-être.

Notre corps y compris notre cerveau est construit sous la direction de notre ADN. L'ADN détermine le nombre de neurones, leur nombre et leurs caractéristiques telles que les liens entre eux. 

L'ADN est le grand patron.

L'ADN humain lui-même se complète, se perfectionne, à chaque étape de la reproduction. J'ai, peut-être, un codon de plus que mon père et mon fils a un ou plusieurs codons de plus que moi. Avec le temps l'ADN devient de plus en plus sophistiqué. 

Nous semblons plus intelligents avec le temps, notre conscience semble à avoir un rôle plus important dans notre comportement. C'est le résultat d'une meilleure gestion de la construction de nos neurones par notre ADN, lui-même probablement géré occasionnellement par des éléments extérieurs comme des ondes électromagnétiques. 

Mais nous devons remarquer que les plantes, les animaux ou les humains doivent s'adapter a leur environnement ou disparaître. Donc, le seul ADN n'est pas suffisant pour gérer l'évolution locale. Si l'ADN est le Big Boss des opérations locales, qui maîtrise la stratégie? et les tactiques?

La question est: qui envoie un signal, une information, à l'ADN? Est-ce juste une information ponctuelle? Est-ce une correction de l'ADN, quelque chose comme une nouvelle version ou tout simplement un signal pour activer une partie d'ADN en sommeil?

Il est facile d'essayer de comprendre l'influence d'un facteur maître externe sur l'ADN, tant que nous restons au niveau atomique. Mais que se passe-t-il au niveau des particules élémentaires? Je ne crois pas qu'une particule élémentaire pourrait avoir une notion de comportement ou d'analyse ou d'intelligence. Une particule élémentaire réagit-elle à une action extérieure ou une information reçue de l'extérieur. Je n'ai aucune idée de ce qu'une particule est capable de faire, peut-être est-elle capable de se situer, de localiser et reconnaître une autre particule. Pourquoi pas? Quand une information vient modifier un ADN, quel est l'élément qui a reçu et traité l'information?

La particule élémentaire, le brin d'ADN? Un codon? Ou alors quelques "cordes" qui vibraient à la bonne fréquence?

L'évolution de l'intelligence artificielle doit aussi être prise en considération. Aujourd'hui nous développons des robots de plus en plus sophistiqués. Pour l'instant, ce sont les humains qui les étudient et les fabriquent. Dans moins de 50 ans, nous construirons des robots ayant une "masse dédiée à l'intelligence" plus importante et plus performante que la nôtre. Nous commençons à relier les robots directement à Internet pour qu'ils aillent chercher eux-mêmes les informations dont ils ont besoin pour effectuer leurs tâches. Pourra-t-on encore parler d'intelligence artificielle à propos d'entités plus intelligentes et plus consciencieuses que nous? Que décideront-elles en ce qui nous concerne? A terme, l'intelligence humaine ne sera-t-elle pas transférée complètement sur silicium?

Pour la partie mémoire, c'est déjà fait, la plupart des connaissances humaines sont stockées sur silicium. 

Nous commençons à lier notre cerveau organique à des systèmes minéraux. Des chercheurs travaillent sur la connexion directe d'un cerveau à un ensemble matériel, une grosse machine. Ils envisagent des centres de cerveaux reliés directement à des machines. C'est encore une autre façon d'envisager l'avenir de l'intelligence, de prendre en compte la gestion de l'information. L'être humain, s'il le souhaite, pourra se séparer définitivement  de son support organique à très court terme, à moins de 200 ans. L'intelligence et la conscience seront transférées dans le minéral, plus fiable et plus robuste que l'organique. La nature spirituelle de l'homme semble donc se diffuser dans le minéral.

Arrêtons-nous un instant sur la "vie". En lisant quelques tentatives de définitions scientifiques, j'arrive à la conclusion que la vie est un outil de l'intelligence qui lui permet de maîtriser la matière. Comme suite à ce que je viens de décrire, j'en conclus aussi que c'est donc une étape intermédiaire qui existe nécessairement avant que l'intelligence atteigne un certain seuil minimum qui lui autorisera une autre forme plus adaptée à la gestion de ... l'univers. 

Les notions d'intelligence et d'information seront forcément présentes, mais est-ce que l'équivalent de la conscience des humains sera un sous-ensemble de cette super intelligence? 

Où se situe le phénomène ovni dans cette évolution?

Les exo civilisations sont très probablement réparties dans tous les niveaux d'évolution et nous aurons bien du mal à dialoguer avec celles qui sont le moins différentes de nous. "