La CIA qui droguait San Francisco

Publié le 28/03/2012

Le San Francisco Chronicle raconte qu'en 1957, Wayne Ritchie, un ancien gardien de prison, avait absorbé sans le savoir du LSD dans un bar de San Francisco. Perdant tout sens de la réalité, il braqua un bar.

Cette nuit-là, Wayne Ritchie est victime d'une opération de la CIA (services secrets américains) qui testait secrètement des psychotropes sur la population américaine, une opération nommée MK-ULTRA.

Deux mois après que cela ne sorte sur Slate.fr, on découvre cet article intitulé "Attaques cannibales : «Septième ciel», la drogue qui fait aimer la chair" publié sur 20minutes.fr et qui m'interroge forcement !!! Pas vous ?