Canon automatique anti-drones russes et chinois


Publié le 26/07/2015


Les site spécialisés sputniknews et medium.com rapportent que selon les militaires américains, les drones russes et chinois constituent actuellement une grave menace pour les forces armées des Etats-Unis.
 
Il y a encore quelques années, les Etats-Unis étaient pratiquement les seuls à utiliser des drones. Aujourd'hui, la Russie, la Chine et d'autres pays produisent des avions sans pilote qui constituent une menace potentielle pour les Américains, estime l'expert militaire Joseph Trevithick.
 
Le Pentagone étudie la possibilité de développer des systèmes susceptibles de neutraliser les drones de ses ennemis potentiels. Les militaires américains estiment que cet objectif est actuellement plus important que la création de systèmes capables d'intercepter des missiles, des roquettes et des obus d'artillerie, affirme M. Trevithick, citant Manfredi Luciano, directeur du programme de protection territoriale et de survivabilité (EAPC).


En 2015, la stratégie militaire nationale des Etats-Unis a reconnu la lutte contre les drones adverses comme une tâche extrêmement difficile. Les drones sont cités parmi les "technologies conçues pour contrer les avantages de l'armée américaine", constate l'expert.


Pour abattre ces appareils, les Américains envisagent d'utiliser un canon automatique ayant une courte portée de tir. C'est précisément ce canon, et non les missiles qui demandent plus de temps pour atteindre leur cible, qui permettra désormais de neutraliser les avions sans pilote volant à faible altitude, indique l'analyste.

Il s'agit notamment du canon automatique de 50 mm Bushmaster II fabriqué par Orbital ATK.
Actionné par un moteur électrique, cette arme peut tirer jusqu'à 200 coups par minute. Il y a quelques mois, les militaires américains ont annoncé avoir abattu un drone avec ce canon, a conclu Joseph Trevithick.