Astronaute Leonid Kadeniuk

Anthony, âgé de 28 ans et titulaire du brevet de pilote depuis cinq ans, est responsable de l'atelier de maintenance de l'aéro-club de Limoges où il travaille depuis 2002.

Le dimanche 5 juillet 2009, à 19h15, il s'élance à bord d'un petit avion de l'aérodrome de Bellegarde accompagné de ses amis Frédéric et Émilie pour leur baptême de l'air.

A 19h20, alors qu'il survole le cimetière de Louyat, à 19h20, il aperçoit une forme étrange dans le ciel. Il pense tout d'abord à un parapente à moteur, mais l'engin volait trop vite.

L'aéronef en question mesurait deux mètres de diamètre, de forme cylindrosphérique, en deux parties, qui volait à environ 100 mètres d'altitude et, à son avis à environ 500 kilomètres/heures. L'observation dura une dizaine de secondes.

Les radars de la tour de contrôle n'ont rien repéré. Anthony pense à un drone militaire même si on se pose la question de savoir ce qu'un drone pourrait faire au-dessus de Limoges le week-end ? Alors qu'on sait qu'ils sont principalement testés sur la zone de Montluçon.