Analyse des types d’ovnis


Publié le 28/04/2014

Bruce Sterling, romancier de science-fiction et contributeur au magazine Wired, répertorie les différentes observations d’ovnis, allant jusqu'à 1967 cas. Il en ressort des formes assez particulières :


À une certaine époque, le sujet des ovnis était traité sous le prisme des soucoupes volantes qui avaient le monopole des médias.
 
Aujourd'hui le catalogue des ovnis s’est considérablement élargi, avec différentes formes observées, et de nouvelles fonctionnalités souvent décrites comme des projections holographiques, des lasers,...
 
En se basant sur la théorie de l’inconscient collectif de Jung, si l'on ne cherche pas à classifier le phénomène ovni comme appartenant au monde physique ou à sa contre parti onirique, ces deux pôles étant acceptés comme parties d'une réalité globale plutôt qu'opposées par leurs différences, peut être aborderons-nous d'une façon plus cohérente cet aspect de l'existence humaine.

Par exemple, le bouddhisme tibétain décrit les expériences rencontrées après la mort comme des projections mentales en relation avec le contenu du psychisme du défunt. En y ajoutant les données recueillies dans les phénomènes d'EMI et d'abductions, nous pouvons formuler l'hypothèse que l'imagination humaine a la capacité de générer des "formes de pensées" dans un univers parallèle et intangible. Cet univers contiendrait les projections mentales de l'humanité, son inconscient collectif et ses archétypes. Il serait possible sur cette base de voir les similarités dans les observations d’ovnis, les récits d'enlèvements, comme résultant de cet inconscient collectif.



Jung, qui étudiait les soucoupes volantes, considérait que le cercle était l'un des plus puissants archétypes de l'inconscient collectif sachant que le cercle (mandala) est le symbole de la perfection et de l'harmonie. Ce qui expliquerait, d'après des adeptes de cette hypothèse, que les Ovnis aient la forme de disques, de par leurs formes circulaires.