44 000 antennes radio à installées

Publié le 11/04/2012
Ces antennes constitueront alors un radiotélescope très complexe d'un diamètre de 1 000 kilomètres appelé LOFAR (pour low frequency array). Une fois mis en place, l'appareil devrait pouvoir détecter les ondes radios à basses fréquences et reconnaître des signaux très faibles, concernant notamment l'existence d'étoiles et de galaxies encore inconnues, de parties inexplorées de l'espace et peut-être des signes de vie extraterrestre.